Bonjour 🙂
Bienvenue sur mon site !
Ce site est une invitation à découvrir mon univers ainsi que tous les projets artistiques auxquels j’ai le plaisir de participer.
Je m’appelle Ewunia. Je suis chanteuse, comédienne et voix off franco-polonaise. J’ai fait mes premiers pas à Paris, écrit mes premiers mots à Bruxelles et chanté mes premières vocalises à Varsovie. En 2004, je pose mes valises sous le soleil d’Aix-en-Provence, où je vis et crée en poursuivant mes rêves. Ces voyages et escales, ont nourri ma passion pour la culture polonaise et française, les deux aussi importantes l’une comme l’autre. Toutes les deux ont indéniablement forgé ma sensibilité artistique. Elles sont mes principales sources d’inspiration. La musique, le théâtre et le cinéma sont un mode d’expression de prédilection pour moi. Un terrain de création et de partage. Après les premiers émerveillements et élans artistiques à l’école maternelle, je m’initie au piano vers l’âge de 11 ans. L’instrument m’ouvre alors des possibilités infinies : jouer, composer, improviser, m’accompagner au chant. En parallèle, je suis une formation de théâtre complète au sein de l’École fondée par les acteurs Jan et Halina Machulski, le Teatr Ochota à Varsovie. Improvisation, chant, danse, étude et apprentissage de textes, jeu, mise en scène… ma palette d’expressions et de passions s’enrichit. À cette époque, j’intègre le cabaret de mon lycée, où je découvre le théâtre musical. Quelques années plus tard, grâce à la rencontre avec le chef de choeur, Wiesław Jeleń, je découvre le chant en polyphonie, qui me guide vers le Conservatoire de musique J. Elsner à Varsovie. J’y effectue des études en chant lyrique et piano. En même temps, j’intègre le Département de Traductions à l’Université de Varsovie où je cultive ma deuxième grande passion : les langues. C’est à l’Université de Varsovie, que rejoins le Teatr Akademicki, spécialisé dans le théâtre musical et la chanson à texte. C’est alors que je commence à exprimer pleinement ma passion pour la chanson française. En créant et interprétant le spectacle musical “Charlotte”, dédié à Édith Piaf, avec le pianiste, Tomasz Kaznowski, et les violonistes, Ania Bianka-Balasiewicz et Karol Dobrowolski. Ainsi qu’en revisitant les perles de musiques de film, au travers du projet “Legrand” avec le pianiste de jazz, Bogdan Hołownia.

Lorsque j’arrive en France, je poursuis des études en chant lyrique et baroque ainsi qu’en littérature. Grâce à la rencontre de Francis Cabrel, en 2005, à Astaffort, je m’ouvre à l’écriture et à la composition de mes premières chansons. Au fil des rencontres, j’ai la chance de m’associer et d’initier des projets variés avec de beaux artistes. En musique classique : notamment avec les choeurs Voce del Mare, Les Offrandes Musicales, Ad Fontes Canticorum, Hymnis et Pyramidion. Dans le domaine de la chanson : avec le trio Les Évadées, le trio Swing Cockt’Elles et des collaborations avec les pianistes Yves Dupuis, Kenji Oka, Frédéric Isoletta et Maria Apostoliadi. Et en théâtre musical : au travers des spectacles “L’importance d’être d’accord” (B. Brecht & P. Hindemith) mis en scène par André Lévêque, “Les Amants de Varsovie”, mis en scène par William Mesguich ou “Amour, Swing et Beauté” – collaboration artistique en mise en scène avec Raphaël Callandreau. En 2018, je me découvre une passion pour le cinéma avec la rencontre du réalisateur Eddy Creuzet. Une aventure passionnante qui se poursuit avec la participation à de nombreux courts-métrages. Passionnée depuis toujours par la beauté, l’émotion et les couleurs de la voix humaine, je prête régulièrement la mienne à des projets de voix off : publicités, lectures ou encore films institutionnels. L’écriture est intrinsèquement liée à mes projets. Sous forme de textes originaux, d’adaptations ou de traductions, elle joue un rôle primordial dans toutes les expressions de mes voies et voix artistiques.

Ewunia [prononcé Evounja] est le diminutif de mon prénom, Ewa (le “w” vient du fait qu’il n’y a pas de ‘v” en langue polonaise, mais il est prononcé pareil), l’équivalent de “Eva” en français ou “Eve” en anglais. En effet, il existe près de 60 diminutifs de mon prénom. Ah ! Les diminutifs ! J’adore expliquer aux Français comment un prénom si court, Ewa, peut avoir des diminutifs aussi longs, comme “Ewciunia” ou “Ewaszek”. C’est bien l’une des beauté de la langue polonaise qui se caractérise par un attrait certain pour les néologismes. En effet, les diminutifs n’ont pas pour but de raccourcir un nom ou prénom, mais de lui conférer une marque d’affection, qui peut très rapidement ajouter des syllabes à la forme initiale. Ewunia est ma variante préférée de mon prénom, c’est aussi ainsi que m’appellent mes proches et amis. J’ai donc souhaité l’emporter sur scène où je me sens chez moi. En réalité, dans mon passeport, vous noterez “Ewa Magdalena Adamusińska-Vouland”. Je vous rassure, même pour les Polonais de souche, mon nom de famille reste exotique.